Les vœux de Berdine

Chers amis,

Et nous revoilà un an plus tard jour pour jour. Le temps, cet éclair qui nous file entre les doigts nous laisse tout étourdis mais il faut se rendre à l ‘évidence, nous avons bien traversé 365 jours lourds d’émotions et de travaux de toutes sortes dont je vais tâcher de vous relater l’essentiel afin de préserver ce lien de fraternité qui nous relie.

——————————————————————

De la crèche de Berdine, ce berceau où chacun peut naître à une nouvelle vie, d’où jaillit une lueur d’Espérance dans la nuit de l’injustice et où le Partage avec les plus pauvres est enrichissement, nous lançons avec vous cet appel :

Vienne, vienne, la colombe et son rameau d’olivier
dans nos coeurs et dans ce monde
où la Paix reste à gagner

Et pour cela 2008 aura besoin de la mise en œuvre de toutes nos énergies afin ne pas nous laisser bercer d’illusions cathodiques insipides et mensongères, et pour cela il nous faudra des forces afin de lutter pour la Justice sans laquelle pas de Paix.

Allez, je vous assure de votre présence auprès de nous chaque matin dans la chapelle où vos amis berdinois formulent les voeux les plus chaleureux pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

Josiane SAINTPIERRE

Lire en entier la lettre de Josiane et les vœux de Berdine

3 Comments to Les vœux de Berdine

  1. Juliette Poussin dit :

    Une petite pensée à toute la communauté de berdine pour cette nouvelle année.. Plus particuliérement à Josiane et évidemment à mon papa!
    A trés vite.
    Juliette

  2. franck SEVIN dit :

    MEILLEURS VOEUX a la communaute de BERDINE et a toi JOSIANE ya plus 20 ans…et plus de 10 ans que WILLY nous a quitter…bonne continuation dans ta mission…JOSIANE.

  3. Erwan TANGUY dit :

    Bonjour, meilleurs voeux d’un diacre de Bretagne à tous les Berdinois. J’ai accompagné MArc BESNIER durant de longues années, et c’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris sond écés en Mai dernier. Sa belle-mère et sa demi-soeur souhaiteraient que son corps repose à Bordeaux près de son père, elles feront incinérer le corps à Marseille et transférer les cendre à Bordeaux. Elles m’ont demandé d’organiser une cérémonie religieuse, qui ne sera pas une cérémonie d’obsèques du fait de l’incinération, lors de l’arrivée des cendres de Marc à Bordeaux. je n’ai pas encore la date, mais je préviendrai Berdine pour que nous soyons unis dans la prière. Nulle doute que MArc, qui me manque, accompagne maintenant la communauté, dans la lumière sans déclin, la consolation et l’amour qui lui ont tant manqué sur terre.
    Bien fraternellement en union de prière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

↓