56 Comments to Livre d’or

  1. rodriguez louiqz dit :

    bonjour, josiane, jean-pierre berdinois et berdinoise, nous allons bien les filles et moi, francine et ses deux filles avec son mari vont bien les petites sont une au collège et l’autre au lycée, amandine est re venue a la maison et cherche du travail dans le sociale et en janvier ou février elle partira faire une mission dans une pays, marie-claire a eu son bac de management et est en deuxième année en altérnance et thérésa a eu son bac et en otobre elle sera en alternance et en première année pour faire du sociale(les enfants) moi j’arrive plus a supporter mes brulures donc je suis en invalidité voila. gros bisou a tous josiane, jean-pierre berdinois berdinoises avec toute mon amitié et mon amour pour berdine louise a bientot de vous lire merci

  2. girardin Astride dit :

    comme c’est loin dans ma tête les souvenirs de Berdine, car nous étions les “tout premiers” ! les vieux des années 70!!!!oui avec Valère et son vélo, avant sa mob ! je suis revenue vous voir, je crois dans les années 90: quel changement, que de chemin parcouru et quel beau travail; oui dabord merci à maman Josiane,je me souviens du Père Henri, qui m’avait accueuillie! oui, je reviendrai vous voir, revoir le lieu, prier dans la chapelle(moi j’ai connu la première petite chapelle),j’ai besoin de revenir. Merci à tous ceux qui ont contribué à faire ce qu’est devenue Berdine. A bientôt. vous êtes dans mes prières.

  3. fille de laure laforgue dit :

    jacky!!!!! vous qui avez posté un message en 2010,ma mere vous a connue!elle parle de vous dans l une de ses lettres,votre anniversaire est en septembre….contactez moi s il vous plait

  4. fille de laure laforgue dit :

    bonsoir,je m apelle delphine,fille de laure laforgue.je n ai pas connue ma mere mais peut etre vous oui,elle a surmontée a vos cotés bien des maux,mais a ce jour,c est a moi que les mots me manquent pour poursuivre ma route.je n ai pas toujours suivie la bonne route,j ai preférée m embucher dans des sentiers où la vue se trouble,les yeux gorgés de larmes et le sang ennivré d un nectar au gout de saint venin.
    j ai aujourd’hui 30ans bientot et il m arrive encore de tituber,desambulant l ame vide vers ses meme sentier battus.si vous saviez o combien elle peut me manquer quand bien meme certain pourraient dire que jamais je ne l ai rencontrée.a ces gens la je leur dirai que l on ne vois bien qu avec le coeur,l essentiel reste invisible a nos yeux.
    en esperant pouvoir vous lire,racontez moi vos souvenirs,ils m interessent

  5. fille de laure laforgue dit :

    bonsoir

  6. Danielle dit :

    Bonjour Josiane Jean Pierre et tous les ami(e)s Berdinois
    Arrêtez-vous juste un petit moment sur la » Place Alain LACOTE »
    Cette place nous procure le sentiment que quelque chose
    qui nous dépasse existe…
    Une force plus grande que nous …
    Merci de le faire vivre …
    Sa petite soeur.

  7. DEBISE dit :

    Danielle
    Bonjour Josiane Jean Pierre et tous les ami(e)s Berdinois
    Arrêtez-vous juste un petit moment sur la ” Place Alain LACOTE ”
    Cette place nous procure le sentiment que quelque chose
    qui nous dépasse existe…
    Une force plus grande que nous …
    Merci de le faire vivre …
    Sa petite soeur.

  8. JO dit :

    J’ai passé la journée du 15 juin 2013 à la Bergerie de Berdine, avec des amis, pour fêter le 40ème anniversaire de la création de ce magnifique lieu. Que d’émotions ! l’organisation était parfaite, l’accueil chaleureux, les spectacles…..magnifiques et je suis revenue chez moi avec fromages, pain, brioche et une très belle poterie. Je reviendrai….c’est certain. Que Dieu vous bénisse tous et vous donne la force et la santé pour continuer ce beau chemin d’amour et de partage.

  9. Elsaesser Charles dit :

    oui,bonsoir,j’ai déjà posté l’année dernière;j’étais pas loin de chez vous entre le 7 et le 13 mai,il faisait beau j’étais parti retrouver des amis perdus de vue depuis les années 70,et j’ai pensé à vous à nouveau,toutes les fois où je remontais à Berdine abattu par l’alcool et le reste,je ne buvais pas en vivant là-haut!! Et c’est comme ça que j’ai appris que je pouvais vivre sans alcool,en 1981 à ma dernière incarcération j’ai tout mis en oeuvre et y suis arrivé;vivre sans aucun produit modifiant le comportement;
    Merci d’avoir été sur ma route et de m’avoir redonné la Foi

  10. cognée dit :

    que de souvenir a berdine de mon passage ses bien vieux tous ça d’apres sur internet sa bien changer en mieux au niveau de tous donc je suis un ancien baba comme on dit voyage galere surtou sur aix en provence et en alsace et de bon souvenir aussi salut a toute le communaute

  11. Brisson Pierre Eric dit :

    BONJOUR
    voila je suis alcolique et il m arrive de fumer du… mais bon mon soucis est que je n ai plus de permis et que je demeure a saintes en charente maritime ca fait une trotte je fais souvent du covoiturage mais la c est un peut compliqué et je suis au spip jus qu en mai ; j ai pas trop d idee pour me rendre chez vous pourtant j ai l intention de m en sortir mais je dois aussi finir ma separation qui dur depuis deja 8 ans ca me saoul toutes ces histoire
    Si vous avez une idee pourriez vous me dire la qu elle
    Je vous remerci d avance
    Cordialement
    Pierre eric

  12. Chabaud dit :

    Bonjour Josiane et les Berdinois. Je vous remercie pour votre accueil si chaleureux lors du repas de la croix rouge le 18 Novembre. Tout était parfait, très bonne ambiance, repas excellent.. Merci aussi de nous avoir donner votre chaleur humaine, Virginie je t’ai retrouver comme il y a 3 ans en arrière parfaite! Dans la vie tout le monde fait des erreurs donc ne t’inquiète pas! Très complice avec Josiane.. C’est bien.. Josiane vous êtes toujours aussi gentille, attentionnée avec les gens… Un grand Merci. Passer de Bonnes Fêtes de fin d’année. Michel

  13. Cherryl dit :

    C’était la fin de l’été 84… J’avais marché des heures sous le soleil brulant quand les premières pierres du village de Berdine m’apparurent enfin
    Je n’en croyais pas mes yeux.. Tout me semblait si beau!
    C’était l’heure de la prière et lorsque je poussai la porte du réfectoire c’est l’odeur du bois qui brulait dans la cheminée qui fut ma toute première impression de Berdine.
    On me dirigea alors vers la chapelle d’où s’échappaient des chants très beaux.
    Là, je m’assis sur les marches de pierre, la tête entre les mains et fut saisie par une immense gratitude comme si toute ma quête spirituelle prenait son veritable sens en ce moment précis:
    Communion avec le pauvre -que nous sommes Tous- et partage de notre Rien pour en faire le Tout- dans un lieu magique preservé des bruits et des illusions de la civilisation.
    Cela fait 28ans aujourd’hui et toute ma vie, j’ai gardé ce souvenir dans le coeur!
    Je voulais juste vous le partager et par la même occasion saluer Josiane avec mon grand respect pour avoir donné sa vie pour Berdine!
    Cherryl

  14. christophe valérie et olivier héhé!!! dit :

    de la part de olivier:méééééérci!
    de la part de valérie:la vie est belle dehors!
    de la part de christophe:ya plein de choses a voir dehors je vous le jure!!!!
    pour christophe caces reussi appart pour tous boulot aussi!
    les amours sa le fait!!
    et VOUS!!!

  15. Daniela Kegel de Allemagne dit :

    Bonjour a tout les Berdinois! J´ete en Berdine en 2010. J´ete un fille de la rue avec des probleme toxicomande.
    Mais aujourdhui, 2ans apres…. Je suis retour en Allemagne et je vais bien! Merci a tous! Pasque cest grace a vous! Vous ma manque beaucoup, mais vous etais pour toujours dans ma pense et dans mon coeur! Bisou a Pascal le couisinier et tous qui s´rappelle a moi!

  16. Maresca Chantal dit :

    Un énorme MERCI à vous tous pour cette journée du 04 Octobre 2012, à tous les berdinois et en particulier Virginie et Thierry, des gens très charmants… Accueil très agréable… Merci aussi à la directrice qui a l’air sympathique et de très bien s’entendre avec Virginie, cela fait plaisir a voir aussi dévouée. Cordialement

  17. Siegfried dit :

    Chers Berdinoises et Berdinois

    Merci d’avoir supportés mon sale caractère pendant presque 11 années.
    Je Vous souhaite un Joyeux Anniversaire, de prospérité et que Berdine reste toujours cet endroit magique qu’as aidé beaucoup des gens de retrouver une vie normale dans la société. Merci Josiane pour ces 35 années d’effort pour la communauté. Que notre Seigneur te protège et te donne la force de continue. Berdine m’as tous donné. Je ne vous remercie jamais assez.
    Joyeux Anniversaire.

    Un beau jour de printemps de l’an 2001, je suis arrivé à Berdine, un petit hameau, non loin de Saint Martin de Castillon. Ici les travaux d’un jardinier ne manquent pas. Pour moi c’était l’occasion de trouver une occupation qui me plaît et surtout de retrouver ma dignité et mon équilibre.
    Comme pour nous tous ici à Berdine, le début n’était pas toujours facile et souvent je me suis demandé si ce n’était pas mieux pour moi de quitter cette belle colline. Mais où aller à mon âge ? Et surtout je ne me sentais pas prêt de retrouver une place dans la société que je venais de quitter.
    Il y avait aussi notre curé Jean-Michel avec qui je peux parler de tous mes problèmes, notre Marie-Andrée, toujours prête à écouter et rendre service, notre courageuse directrice Josiane qui, malgré ses travaux administratifs, est toujours là pour faire notre sale boulot et qui récolte trop souvent des insultes au lieu des compliments pour son courage. N’oublions pas non plus notre médecin Jean-Pierre qui s’occupe de nos petits bobos. Ils m’ont tous aidé à passer ces moments difficiles. Peu à peu je me suis fait des amis. Ce n’était pas une mince affaire avec mon sale caractère.
    Dans la semaine avant mon arrivée, ma future place de travail, la petite serre, s’était écroulée sous la neige. Il fallait la changer. Ce n’était pas facile mais nous y sommes arrivés. Alors je pouvais commencer à travailler comme jardinier. Au début de mes activités à Berdine nous avons acheté les plantes. Pour moi c’était facile de fabriquer nos propres produits. J’ai proposé aux responsables de Berdine de faire les semis moi-même et ce fut un succès. La prochaine étape c’était d’avoir une serre qui tient une température toujours au-dessus de 0°. Installer une serre chauffante coûte très cher et la petite serre n’était pas adaptable pour une serre chauffante. J’ai eu la chance d’aller à Longo-Maï, une communauté du côté de Forcalquier. En parlant de nos difficultés, la responsable de leur jardin me donnait l’idée de chauffer notre serre avec du fumier. Dès mon retour de Longo-Maï, j’ai présenté mon projet à Josiane et j’ai commencé la transformation de la serre pour une deuxième fois. Il fallait finir les travaux jusqu’au commencement des premiers gels et en même temps semer les plantes dont Berdine avait besoin pour le maraîchage. C’était la première fois depuis longtemps que quelqu’un m’accordait sa confiance pour des travaux aussi importants. Je me suis occupé de ces travaux avec enthousiasme et joie.
    Comme d’habitude, les volontaires pour un coup de main étaient tellement nombreux que j’étais obligé de les refuser. Mais je me ne suis pas découragé et au commencement du mois novembre la serre chauffante était opérationnelle.
    Après la transformation de la serre, j’ai constaté que la place pour les cultures à l’intérieur de la serre n’était pas suffisante. Alors, nous avons commencé à défricher le terrain derrière la serre. Il fallait débroussailler et déplacer des mètres cube de terre et des roches. Chaque année un peu plus. Le jour de mon départ de Berdine cet endroit était devenu un petit coin du paradis. Merci les amis Berdinois et Berdinoises qui m’ont donnés un coup de main pour réaliser ces travaux.
    Il y avait encore un autre problème ; l’histoire de l’eau. Pour qu’un maraîchage puisse produire, il faut beaucoup d’eau. C’est justement ça qui a manquais le plus à Berdine. Alors Berdine a pris la décision de faire un forage. Il fallait forer jusqu’à 180 mètres de profondeur pour trouver cette précieuse eau. Je me souviens du jour où l’eau jaillissait du forage. Nous étions tous enthousiasmés. Malheureusement notre joie était de courte durée. Un an plus tard le forage ne nous donnait plus satisfaction. Il faut trouver une solution.
    Une idée me ne quittait pas. Je savais qu’au-dessus de la petite serre existe une source qui coule pendant quasiment toute l’année. Il fallait seulement la nettoyer et récupérer l’eau. C’est exactement ce que nous avons fait. Il est certain que cette eau n’est pas suffisante pour toute la saison, mais ça fait quand même une économie assez importante pour la petite serre.
    Tous ces travaux m’ont donnés ce sentiment de bien-être, de sa voir que j’étais malgré de mon Age encore utile. Sans cette merveilleuse histoire de retrouver ma famille ici à Tahiti, je croie que je n’aurais jamais quitté Berdine. Mais il y avait encore une autre chose que je ne voulais pas quitter :

    Sa beauté et son charme.

    Quand le soleil se lève au-dessus des collines,
    Les brumes de la nuit se dispersent lentement
    Et les oiseaux commencent leur chant
    C’est pour moi le meilleur moment.
    Je suis assis derrière la petite serre
    Et admire cette nature qui se réveille.
    C’est un petit instant de bonheur,
    Que je ne trouverais certainement nulle part ailleurs

    La bonté de BERDINE
    Comme étranger j’ai frappé à ta porte,
    Tu m’as offert un asile.
    J’avais faim,
    C’était toi qui m’as nourri.
    J’étais fatigué,
    C’était encore toi
    Qui m’as préparé une place
    Pour que je puisse dormir.
    Je n’avais plus le moral
    En pensant à ce que, par ma faute,
    J’avais perdu.
    Mais toi, tu étais là.
    Tu m’as indiqué le chemin
    Pour que je retrouve un jour le goût à la vie.
    Pour ta bonté Berdine
    Je te dirai toujours « MERCI ».

    Berdine n’était pas toujours ce hameau que nous connaissons aujourd’hui. Beaucoup d’hommes et de femmes sont passés ici. Chacun et chacune ont contribué à la construction de Berdine. Ces personnes étaient peut-être, comme on dit, perdues et irrécupérables pour la société, mais à Berdine ils ont prouvé leur courage et leur volonté de faire dans leur vie quelque chose de bien. C’est à eux qu’il faut adresser un merci pour le confort que vous avez aujourd’hui à Berdine.
    Maintenant c’est à votre tour de continuer les travaux, et de prouver aux anciens que leurs efforts n’étaient pas inutiles.
    N’oubliez pas non plus la bonne volonté et l’aide de ceux qui travaillent depuis de longues années à l’extérieur pour Berdine. Sans leur aide la communauté ne peut pas survivre. Nous les remercions de tout cœur pour leurs efforts et le temps qu’ils sacrifient pour Berdine.

    Berdine est devenue pour moi ma famille.

  18. Pierre dit :

    Bonjour à tous, je connais bien Berdine depuis de nombreuses années, car j’y était en 1987 pendant 1 an environ, nous sommes venu cet été en Juillet avec mon épouse, je remercie tout le monde pour l’accueil. Et surtout en particulier Thierry c’est vraiment une personne très charmante, agréable… Ainsi que son binôme Virginie qui est pétillante de vie, très attentionnée, et se donne beaucoup, ce qui est très bien. Vous savez en la voyant j’ai eu un flash dans le passé et je revoyait Josiane, même tempérament,caractère, dynamique… C’est presque deux personnes identiques.. Comme une mère et sa fille.. Cela nous as beaucoup toucher.. En tout cas la il y a un bon duo qui se donne vraiment à fond pour Berdine et vous Josiane. J’espère pour vous qu’ils resteront très longtemps tout les deux. Donc un énorme merci. Nous pensons revenir en Novembre. Amitiés

  19. Chahrazad dit :

    Bonjour Josiane et Jean-Pierre et à tous les Berdinois et Berdinoise moi sa va maintenant j’ai 15 ans et je passe au Lycee j’espere que vous allez bien Vous me manquez beaucoup surtout Josiane Marie-André et Jean Michel sa fait tellement longtemps mais je garde un émornes souvenirs de vous tous surtout avec planete et Amar et Marie-André et Josiane
    Je vous aime vous resterez a jamais gravé dans coeur et dans mon ame Bisous et Bientot
    DE LA PART DE Chahrazad

  20. Erica dit :

    Bonjour, navrés de ne pas pouvoir assister à l’inauguration de “La Maison” mais nous sommes de tout coeur avec vous!

  21. messaoud dit :

    salut les berdinois ca m etonnerait qu il y aurait des personnes qui se rapelle de moi parceque ca remonte aux anees 93.on etait jeunes la c est 47 ans les quelques cheveux blanc m averstissent de ne plus perdre de temps avec les erreurs de la vie qu on ne vivra pas une seconde fois apres tant d annes passees on fait marche arriere surtout le passage a berdine .j aurais pu mourir pendant ce temps car j aen ai vu de toutes les couleurs ,encore vivant malheuresement avec les meme soucis si ce n est pire.je reve qu un jour pouvoir passer a berdine .salut tout le monde de messaoud .

  22. Elsaesser Charles dit :

    bonjour,j’ai appris le décès de valère,il ne devait plus ètre tout jeune,j’ai moi-mème 63 ans aujourd’hui,j’avais fété mais trente ans la haut,il avait beaucoup neigé en cet hiver 78-79,delgado avait ouvert un chemin avec son buldozer,et vous m’aviez offert une paire de mouffle en ce nouvel an 79,je vous embrasse tous,

  23. Marchal dit :

    A tous,
    Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir,
    et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.

    Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
    et d’oublier ce qu’il faut oublier.

    Je vous souhaite des passions.
    Je vous souhaite des silences.
    Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil
    et des rires d’enfants.

    Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
    à l’indifférence,
    aux vertus négatives de notre époque.

    Je vous souhaite surtout d’être vous.

    Brigitte

  24. exeptionel bonjour a tout les berdinois car mon passage a berdine remonte a l annee 1993.christian lunettes,olga,christian le pintre,jean claude ,mami,alain chaufeur,natacha jesika et leur maman,rene,jean louis ,richard ,dr jean pierre
    ,papyjeau claude herve et brijite,florence eliane…etc

    et biensur josiane que je salue tres fort
    de la part messaoud ouvrier de carniol

  25. juneau dit :

    bonjour berdine tous d’abord je voulais vous dire, que se que vous faite est super !! mais j’aurais une question toutes particuliere a vous poser :
    il y a t’il des jeunes dans votre village et si oui de quel tranche d’age environ ? merci pour votre reponse et que dieu vous benisse. françois

  26. rodriguez louise dit :

    Joyeux Noël bonne année 2012

  27. DD dit :

    @ Zymeri

    De la part de Josiane qui se souvient très bien de votre passage à Berdine et vous transmet ses meilleurs souvenirs. Amicalement

  28. Zymeri dit :

    Bonjure.
    Je sais pas si vous vous se souvené de nous de la famille ZYMERI que vous nous avait accueillis dans votre asocacion bergeri de berdine en 2008.
    On voudre juste vous remercié de tous ce que vous avit fait pour nous.
    on éspére vous voir a trés vite.
    Bisous a tous.
    Merci Josiane. 🙂

  29. indaburu dit :

    je suis en grande difficulte.je suis actuellement sdf.j’ai 45 ans et n’en peux plus de vivre comme ca.je suis actuellement hospitalise a georges pompidou a paris pour une pneumonie.j’ai besoin de votre aide.aidez moi je vous en supplie;que dois je faire pour vous rejoindre.pouvez vous je vous prie contacter le 0680683957 qui me transmettra le message.je n’ai aucun moyen pour vous contacter.a l’aide

  30. Stanislas dit :

    Chers frères et sœurs cela fait longtemps pour une vie c’était en octobre
    1986 je me souviens de ces deux jours de pèlerinage de l’accueil de toute la communauté des deux “marins” des inventions de chauffage solaire des radiateurs aéro-dynamiques de la merveilleuse sœur qui vous accueillait
    d’une discussion passionnante qui dura toute une nuit avant que je ne reparte comme j’étais venu vers mon petit groupe de prière pour témoigner s’il en était besoin de l’amour du christ vivant pour aider tous les paumés que nous sommes tous un peu. Durant toutes ces années je n’ai cessé de penser à vous et à la communauté que tous y trouvent la paix de l’âme.
    Stanislas

  31. brigitte Marchal Maubert dit :

    Que de changements..Et cependant tellement de constance quant aux « valeurs » de Berdine.
    Combien sont venus poser ne serait ce qu’un infime morceau de cet édifice ?
    Oui, il y à bientôt 30 ans que j’ai séjourné quelques années aux Courennes. A l’époque le grand projet était la chapelle, le défi étant le toit ! Elle est toujours aussi belle et en + chauffée..
    A Berdine J’ai fait un enfant Joan qui a son tour est Papa d’une petite Lia d’un an !
    Une arrivée très difficile à tous les niveaux ( je m’en souviendrais toujours) et petit à petit une reconstruction, de bons souvenirs en tous cas. Et cette fraternité inégalable même si parfois lourde à porter.
    Depuis j’ai refait ma vie, défait, stabilisé, chuté, repris, blessé, réappris….
    Et je dois l’avouer je ne suis pas là par hasard aujourd’hui, bien que j’y passe de temps en temps.
    J’avais envie en ce moment précis de partager avec vous.
    A tous, je vous souhaite de savoir profiter de chaque instant.
    Merci à vous !
    Brigitte

  32. cognée dit :

    bonjour a toute la communauté j’ai eu l’occassion de faire un sejours a berdine 1 moi j’ai etais sdf quand je me suis poser a aix en provence pendant quelque temp dans les années aprés 1980 donc j’ai eu un bon souvenir de chez vous et sur votre site j’ai vue que le village a bien changer grace a les gens de passage maintenant j’ai 54ans sa va mais j’ai toujours envis d’evasion mais maintenant je suis en location j’ai travailler un peu je touche le rsa et je ses que ses pas facile de remonter tous sa car la vie pour moi et assez compliquez surtous a mon enfance ses pour sa que j’avais besoins d’evasion et connaitre d’autre personne .je pense un jour venir vous rendre un visite.et d’ailleur je pense acheter un fourgon d’occasse en faire ma maison pour voyager car en se moment on fait les brocante et les marcher dans le berry et le poitou charente en touqu’a j’ai ete trée heureux de retrouver votre site de berdine a bientôt
    michel

  33. Saskia dit :

    Bonjour,
    Je ne souffre d’aucune addiction de type alcoolique ni toxicomaniaque et ne suis pas en grande détresse sociale…accepteriez-vous de m’accueillir simplement pour que je retrouve le sens de l’engagement pour ceux qui ont vraiment besoin de soutien, d’aide à travers le service désintéressé de la communauté ?je visite régulièrement votre site (internet) et suis la vie de la communauté. Je vous ai connu grâce à un ami proche de votre association et de certains de ses membres.
    Je suis en capacité de réaliser des travaux domestiques et extérieurs dès lors qu’ils ne nécessitent pas de force physique.Serait-il possible d’avoir un échange avec un des responsables de l’association sur ce sujet.
    Je vous remercie de votre attention.

    Saskia

  34. vienne vienne ma colombe vitry jean-pierre

  35. bodden dit :

    Je reves depuis un bon moment de vous rejoindre dans ce petit paradis

  36. duraffourg brigitte dit :

    bonjour josiane et tous les berdinois j ai connu berdine il y a 30 ans ou j ai rencontre max le pere de julien je suis retournee vous voir il y a 9 ans apres le deces de mon fils je pense pouvoir descendre pour ton anniverssaire le 4 octobre je prie pour vous tous a bientot brigitte

  37. rodriguez dit :

    grosse bise josiane, jean-pierre, berdinois, berdinoises c’est louise je ne vous ai surtout pas oublié car c’est grace a tous si je vis encore je prie et priez pour moi je vous embrasse. PS. j’ai lu sur internet pauvre alain; planete est toujours la bien; et j’espère que berdine vivra a jamais dans notre monde car cet endroit est le coeur de l’amour de notre seigneur et de tous merci bise louise rodriguez

  38. Aubert Christophe dit :

    Bonjour a tous,
    je vous souhaite vous dir que tout va pour le mieux et méme plus.

    Je commence a travailler la semaine prochaine et j’ai eu une autorisation special du juge pour prendre mes minot avec moi pour ma derniere semaine de non activitée,voila le but est quasi atteint pour ainsi dir.
    Sinon niveau drogue pas de probleme mais au niveau boisson sa a faillit etre la debandade des la premiere semaine entre les retrouvailles et la crémaillère sa a éponger sec(ba oui hein sa arrive)enfin bref je me suis booter les fesses et j’ai travailer au noir jusqu’a maintenant sur des marcher et autre petit taff ce qui m’ai fait le plus grand bien.Bon aller je vous laisse sa va etre l’heure de manger!!!bonapp coucou a steph renaud et zitoon
    Kriss
    Je remerci beaucoup berdine pour ce qu’elle a fait pour moi (meme si des fois…)mais bon je souhaite quand meme a tous une tres bonne continuation et retablisement pour d’autres.

  39. JPierre dit :

    Avec du retard ( trop de soucis qui me ronge )( josianne prie pour moi stp ) je tenais quand même a vous souhaitez une bonne et heureuse année 2011

  40. Docteur Harou dit :

    Bonjour à tous. Je suis médecin addictologue dans l’Allier et accompagne des alcoolodépendants et toxicomanes en grande difficulté tous les jours. Votre structure m’intéresse pour mes patients. Pour autant je suis étonnée de voir les conditions de non admission en rapport avec les traitements médicamenteux. J’ai l’impression que pour entrer chez vous il faut être guéri… Peut-on entrer en contact avec un référent pour évoquer ça?
    A bientôt peut-être.

  41. diagne djibril dit :

    j’ai quitté berdine en 2006 et quand je vois les amieloration qu’il y a eu au niveau des infrastructure je suis ébahis berdine non contente de faire évoluer les gens evolue elle meme a mon grand contentement

  42. ludivine dit :

    joyeux noel a tous les berdinois mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année
    ludivine et louane

  43. zanelly benoit dit :

    bonjour jasiane cer benoit le petit dernier de pierrette zanelly un petit mot pour vous dir une bonne et heureuse année 2011 et a bientot

  44. alexandre dit :

    Bonjours je vous souhaite joyeux noel , je voudrais savoir si je peux passer un week-end à berdine, car j’ai consulter votre site et suis tomber sous le charme ,j’habite avignon et suis intérimaire dans l’agro-alimentaire mon portable est le 0634492897 merci .

  45. Caroline Develter dit :

    Je m’appelle Caroline, je suis arrivée de Lille à Berdine un soir de janvier , il y a25 ans de ça !!
    Maigre ,voutée, bourrées de calmants ( ha oui, “ma drogue” ), les débuts, disons le premier mois, n’a pas été facile , l’esprit communautaire , le règlement, le travail , la chapelle, les horaires …
    J’ai voulu remonter dans le Nord, ouf, je suis restée 8 mois ,surmontant ma phobie des souris !!!!
    Suis repartie guérie , en forme( vite réinsérée) ) bronzée des heures dans jardin magnifique, idem pour le hameau, les hectares de nature .
    Bref, une grande nostalgique encore ce matin …
    Quand je repense à tout ça, je réalise que ce fut une renaissance .

    A toute la solidarité surtout .

    Clin d’oeuil à Josiane qui disait ” c’est pas le club Med “( aux récalcitrants”les “nouveaux qui boudaient la prière et le boulot !!!!

    Non Josiane, c’est pas le club Med , c’est bien mieux !!!!

    J’ai souvent envie d’y revenir faire coucou avec mon mari et nos trois enfants , trop loin …

    Noël approche , je vous souhaite beaucoup de bonheur , la santé et la foi ;
    Gros bisous et un grand merci à Josiane et Jean Pierre , (l’oriculothérapie qui m’a fait un bien fou )
    Bisous aux nouveaux , aux anciens !

    Caroline

  46. bouriez gregory dit :

    j’ai oublié de vous donner son prénom, il s’appelait Yves bouriez, il a eu 60 ans le 22 septembre de cette année, encore merci

  47. bouriez gregory dit :

    Bonjour a tous, je m’appelle grégory bouriez, j’habite dans le nord de la france près de lille, j’ai aujourd’hui 35 ans, à l’age de 12 ans mes parents ont divorcé et mon papa est parti vivre dans le sud de la france prés de marseille, puisque qu’il nous y avait envoyé une carte postale depuis plus rien jusqu’à ce jeudi 28 octobre 2010 ou moi et mes deux fréres avons recu un coup de téléphone de la gendarmerie nationale de bordeaux pour nous annoncer que notre père se trouvait a l’hopital et qu’il était en fin de vie nous avons pris immédiatement la route mais malheuresement trop tard, il est décédé le vendredi 29/10 au matin nous aurions préféré le retrouver dans d’autres conditions, 23 ans aprés nous avoir quitté nous savons trés peu de choses de lui, je sais qu’il est passé dans votre bergerie de berdine en 2007 par rapport a sa carte d’identité, alors si quelqu’un d’entre vous l’avez rencontré ou croisé son chemin, j’aimerais que vous me parlez de lui, savoir ce qu’il aimait, ce qu’il faisait, comment il était, de quoi il souffrait, connaitre sa vie tout simplement c’est trés importantpour nous, merci d’avance, grégory

  48. Jacky et France dit :

    pas sûr que vous souveniez de nous il y a si longtemps
    un jeune couple et ses 2 enfants arrivaient a Berdine Josiane et Henri nous ont accueilli a partir de ce jour ma vie a changé
    le déserteur a payer sa dette les enfants sont grand et une partie de ma vie est vouée au autre
    l’homme choisi son chemin Dieu se charge de son destinée
    je ne sais ce que sont devenu les compagnons de cette époque mais sur que je ne les ai pas oublié
    Dieu garde Henri et guide Josiane sur le chemin de l’espérance
    Jacky France

  49. Didier dit :

    Bonjour j ai 44 ans j ai passé 4 mois a Berdine quand j avais 18 ans je n ai pas eu de parents j étais un petit délinquant qui s en moquait de vivre ou pas. j ai connu des gens supers la bas et Jean Pierre le doc un homme bien et posé et surtout Josiane que l on appelait tous Maman et je la considérait comme telle durant mon séjour. Une femme que tout le monde rèverait d avoir comme maman.Merci a Jean Pierre et a Josiane ma maman virtuelle. Vous m avez beaucoup apporté il faudrait plus de gens comme vous sur terre vous étes des ANGES je crois. Je n oublierai jamais Berdine j espére un jour pouvoir y passer.

  50. QUERE Alexandra dit :

    Bonjour, suite à mon appel téléphonique, je vous envoie 1 mail, je suis à la recherche de mon frère M.QUERE Stéphane, qui à déja séjourné chez vous il y à, a peu près 28 ans, nous étions venu le voir avec mes parents. J’ai entrepris des recherches par la préfecture d’ou il habité en dernier, ca na pas abouti, je vais entreprendre des recherches nationale auprés de la gendarmerie, mais j’espère qu’il est chez vous en bonne santé. En attente d’une réponse de votre part je vous en remercie d’avance cela fait plus d’un an que je suis à sa recherche. Cordialement. Mme QUERE.Alexandra

  51. Elise et Jean-Luc dit :

    Après avoir entendu parlé de Berdine, nous y avons été accueilli ce jour par des résidents présents, avec le sourire, de la disponibilité et avons pu visiter et admirer tout ce village et ces dépendances sans oublier la chapelle et le petit cimetière.
    Sur cette route nous en avons profité pour prendre un jeune qu’y s’y rendait et lui souhaitons un heureux séjour et qui sait à bientôt. Nous n’oublions pas également le sourire de Mélissa.

  52. Marco dit :

    Bonjour,
    petite remarque pour signaler que ‘Où est Berdine (Géoportail)’ n’est plus valide et ne donne accès à rien d’autre qu’une page affichant ‘La page que vous recherchez est introuvable’; de plus, il serait également indiqué de rectifier les fautes sur la page ‘Satuts’ afin que l’on puisse lire ‘Statuts’, ce qui est plus approprié 😉
    Bien à vous, Marco.

  53. NORBERT dit :

    bonjour je voudrais simplement remercié josianne de son accueuil la derniere fois que je me suis presenté avec deux de mes amis qui avaient besoin d’aide bref je voudrais dire une simple bonjour à touts les ancien de berdine le boulanger andré le potier tous ceux qui bosse à la coupe je suis instaler au maroc j’ai crée ma propre société de transport et construction avec l’aide de DIEU et le coup de pied gentillement donner par josianne merci

  54. Miceli dit :

    Mon séjour d’une quinzaine de jours, vers les années 1990 m’a permis de me relever d’une longue periode de déprime et je tiens a remercier les résidents et responsables aupres desquels j’ai trouvé amitié et chaleur humaine! J’espere vous revoir bientot …
    Claude

  55. Jean-Pierre dit :

    s’il n’y aurais pas eu Berdine dans ma vie que serai-je devenu ?
    je ne remercierai jamais assez le seigneur , mais aussi Josiane , jpierre et tant d’autres qui m’ont aider a me relever.

  56. berdine dit :

    Nous avons eu la joie de découvrir Berdine ce Week end du 11/11 et d’y être accueillis chaleureusement par tous ceux que nous avons croisés.
    Un grand merci à Daniel, Yves, Planète, Amar et à tous les autres qui ont eu un petit mot gentil pour nous.
    Merci aussi à Marie-André, Jean Michel.
    En attendant de rencontrer Josiane et Jean Pierre, lors d’une prochaine visite.
    Nos prières vous accompagnent.

    http://www.lacaseapalabres.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

↓