Résultats de la recherche pour : amis de berdine

Assemblée générale Les Amis de Berdine

Compte rendu assemblée générale samedi 27 janvier 2007

Le président remercie le Père Michel Girard, curé de la paroisse de Venelles, qui met cette salle à notre disposition. Il remercie également le Maire de Venelles, qui s’est excusé de ne pas pouvoir assister à cette assemblée, ainsi que tous les adhérents qui n’ont pu être présents et qui ont adressé leur pouvoir. Il accueille les membres présents et la forte délégation de berdinois qui ont fait le déplacement : Josiane et Jean-Pierre, Roger, Myriam, Claude, Siegfried, Vincent, André, Dominique et Pascal.

Il évoque ensuite le souvenir de deux adhérents décédés au cours de l’année 2006 : Martine Riou et Marc Decroix, tous deux très fidèles et très généreux donateurs, figurant parmi les tous premiers adhérents de notre association. Au nom de l’association, il présente ses sincères condoléances à leurs proches.

Le quorum pour que l’assemblée puisse valablement délibérer étant atteint par l’addition des présents et des pouvoirs, le président passe à l’ordre du jour et présente le compte rendu d’activité.

Collecte de vêtements, chaussures, vaisselle, etc…

Comme prévu, cette collecte a été interrompue depuis le mois de mars 2006, en raison de la vente du garage servant de dépôt. Jusqu’à ce jour, aucune solution de substitution n’a été trouvée. Il est toujours possible, comme le fait une adhérente, de profiter du passage assez fréquent à Venelles du camion de Berdine à l’occasion des livraisons de bois de chauffage. Il suffit pour cela de prendre contact avec Roger au 06 14 31 33 20.

Vente de produits de la communauté.

Ces ventes représentent une part importante dans son budget. Il s’agit essentiellement de bois de chauffage et depuis 4 ans à Venelles le vendredi matin, d’avril à octobre, de vente de fromages de chèvre, brioches et légumes. Signalons que Berdine bénéficie du label A.B. (agriculture biologique) pour la production et la vente de ses légumes. Les commandes de bois peuvent être passées directement sur le téléphone cellulaire de Berdine (06 14 31 33 20), par fax au secrétariat (04 90 75 64 06) ou à l’adresse électronique bergerie.berdine@club-internet.fr. Mais notre association reste au service des clients pour résoudre d’éventuels problèmes.

Communication

Notre association a créé et gère un site sur l’Internet pour faire connaître la communauté de Berdine, son fonctionnement, ses activités et les conditions d’accueil (berdine.free.fr).

Relation avec la communauté de Berdine.

A l’occasion de la fête annuelle de Berdine, qui a lieu le 4 octobre, jour de la St François d’Assise, de nombreux venellois font le déplacement à Berdine pour partager avec la communauté un moment d’amitié. Cette année, la fête a été marquée par un évènement important : l’inauguration du chauffage collectif au bois pour la quasi-totalité du village.

Aide directe à Berdine.

Nous avions prévu cette année de participer à l’installation d’un système de chauffage collectif à plaquettes de bois. Nous avons affecté la subvention versée par la municipalité de Venelles à cet effet.

L’association a pris en charge l’abonnement de Berdine à un quotidien, et a offert aux Berdinois des cadeaux utiles (essentiellement des vêtements) au moment de Noël ainsi qu’une amélioration de l’ordinaire des fêtes de fin d’année, fruits et friandises. Nous avons également participé à l’achat de matériel informatique pour le secrétariat, ainsi que diverses fournitures. Un appui technique est également apporté par des membres de notre association pour la comptabilité (Jean Claude Mercadal), l’informatique (Daniel Daix et François Défontaines), l’assainissement et l’approvisionnement en eau (Philippe Chaigne).
Pour l’année 2007, nous nous proposons de participer au financement de l’installation d’une salle de jeux dans l’ancienne bergerie et nous avons demandé à la municipalité de Venelles une subvention à cet effet.

Collecte de la Banque Alimentaire des Bouches du Rhône.

Elle a eu lieu cette année pendant deux journées complètes, les 24 et 25 novembre, dans les quatre super marchés du village. Nous avons bénéficié de l’aide directe de la municipalité, qui a mis 1 véhicule utilitaire à notre disposition. Le tonnage acheminé à Marseille a dépassé cette année le chiffre de 7500 kg. Ce remarquable résultat a été obtenu grâce à la générosité des clients de ces magasins et au dévouement de tous les bénévoles (dont une forte équipe de berdinois), animés par José Soto, qui se sont mobilisés pendant ces deux journées.

Téléthon 2003

Contrairement à nos prévisions, notre association n’a pas pu participer directement aux activités du Téléthon organisé à Venelles le samedi 10 décembre au parc des sports, par la vente de brioches. Nous avons compensé cette absence par un don de l’association aux organisateurs du Téléthon.

Compte rendu financier : voir le tableau ci-joint

Renouvellement du conseil d’administration

Quatre postes sont à pourvoir. Sont réélus à l’unanimité moins une abstention : Pierre Almeyer, Denise Batal, Daniel Daix, Jean Louis Vialard.

Cotisation 2007

Le président propose de maintenir la cotisation au même taux que les années précédentes, soit 31€, étant entendu qu’il s’agit d’un minimum et que les adhérents peuvent arrondir cette somme autant qu’ils le souhaitent. Après discussion, ce chiffre est adopté.

Les adhérents peuvent donc dès maintenant adresser leur cotisation à l’association. Cela évitera les frais de relance – MERCI

Le compte rendu d’activité et le compte rendu financier sont approuvés à l’unanimité.

A la suite de la réunion,
le président donne la parole à Josiane et aux berdinois.

Josiane évoque tout d’abord la réalisation du chauffage collectif d’une grande partie du village par un système de chaudière à bois entièrement automatisé.

Cette nouvelle chaudière, utilisant du bois de résineux réduit en fins copeaux, donne entière satisfaction.

Financé à 90% par l’ADEME, le Conseil Régional et le Conseil Général, ce projet de plus de 300.000 € a vu ses travaux menés rondement de janvier à septembre et l’installation en fonctionnement a pu être inaugurée le 4 octobre 2006 à l’occasion de la fête de Berdine. Le confort climatique est une réussite totale (réglé à 17° la nuit et 20° le jour), il alimente 90% des installations, dont la chapelle. Josiane apprécie notamment la douce chaleur qu’elle trouve dans son bureau lorsqu’elle arrive au petit matin.

La salle de sport et de loisirs, dont l’achèvement est prévu pour cette année, sera également reliée à ce réseau par chauffage au sol.

La consommation est de 1,43 m3 de plaquettes par jour, soit un coût d’environ 8.000 € par an, comparée aux 800 m3 de bois que consommaient les anciennes chaudières. Ce bois non consommé pourra être vendu, ce qui rapportera environ 50.000 €.

C’est un projet très écologique, la fumée qui s’échappe toute blanche de la chaudière en témoigne. Pour le moment, les plaquettes sont achetées à l’extérieur, mais il est prévu de les fabriquer sur place, ce qui nécessite l’achat d’un broyeur.

L’entretien est effectué par Dominique. Il consiste en 1 ramonage par semaine.

La maçonnerie est effectuée par Claude avec beaucoup de sérieux.

Un atelier de poterie a été monté par Claude et André, actuellement en cours de formation en alternance, avec en particulier le projet d’arriver à produire des objets dans un style spécifique à Berdine.

La construction d’un grand hangar est prévue en 2007, en face des hangars actuels au nord du village. Il abritera les camions, un atelier mécanique, un atelier pour l’électricité, la plomberie, la maçonnerie, ainsi qu’un local pour la fabrication des plaquettes. Il mesurera 56 m de long.

Une salle d’exposition va être construite dans l’ancien atelier de tapisserie. On pourra y vendre les poteries d’André, du miel, des extraits de lavande, des cartes postales du village et tous autres objets fabriqués sur place.

Le travail de forestage, une des principales activités, est en plein essor, sous la conduite de Pascal et son équipe, avec un lieu de coupe (chêne) proche de Viens et une sous-traitance peu onéreuse de hêtre. La vente du bois de chauffage a rapporté en 2006, 238 000 €.

Le jardinage et le maraîchage se développent avec une équipe de 4 à 5 personnes, animée par Marco, ainsi que Siegfried pour la serre où il fabrique les plants. Les ventes de légume à Venelles se sont poursuivies le vendredi matin jusqu’à fin octobre. La chambre frigorifique et le camion-frigo ont été très précieux et ont apporté une très sérieuse amélioration dans la qualité des légumes.

Un projet de maison spécifique d’accueil pour malades et retraités est envisagé pour 2008 (12 à 15 chambres). Pour ce projet, Josiane sollicite les donateurs.

La bibliothèque fonctionne bien, grâce à Myriam et Martine qui l’ont réaménagée et y apportent une touche d’accueil très appréciée.

Le forage réalisé en 2002 a fonctionné à la limite des besoins, très en deçà des espérances. Philippe Chaigne a demandé un audit à un cabinet spécialisé, l’association des hydrauliciens sans frontière. Il est prévu que le coût de cet audit sera pris en charge par l’association des Amis de Berdine.

La santé des Berdinois n’est actuellement pas florissante, ce qui donne beaucoup de travail à Jean-Pierre, aidé par Jean-Michel et Marie-Andrée.

Berdine a un nouveau boulanger Youri, dont le travail est apprécié.

La menuiserie fonctionne bien grâce à Dominique Terrible.

Les 2 familles algériennes sans papiers, ont eu leur situation régularisée et ont donc pu quitter Berdine.

Notons que Berdine héberge actuellement en moyenne 80 personnes .

Après cet échange, l’équipe berdinoise est restée avec une trentaine d’adhérents pour partager ce que chacun a « tiré du sac ».

À Berdine pour la Saint François

Berdine la chapelleComme chaque année le 4 octobre, Berdine fête son Saint Patron : François d’Assise.

À cette occasion, les Berdinois sont heureux d’inviter tous leurs amis et tous ceux qui souhaitent connaître Berdine. Une messe est prévue dans la chapelle du village à 12 heures, suivie à 13h00 d’un repas offert aux invités. C’est une occasion de découvrir le village, le hall d’exposition des poteries d’André, ainsi que la salle de vente « brocante » de Daniel. Les Berdinois sont toujours très heureux de partager ce temps d’amitié, sous le signe de François, le « poverello » d’Assise.

La Bergerie de Berdine fête cette année ses 43 ans et les 30 ans de l’inauguration de sa chapelle.

Des nouvelles de Berdine

À l’occasion de l’assemblée générale des Amis de Berdine du 30 janvier 2016, Odile et Jacques bénévoles à Berdine et les 6 Berdinois présents nous ont donné des nouvelles de la communauté.

En ce moment vivent à Berdine 70 résidents, avec un renouvellement permanent (turn over).

La principale nouveauté a été la création d’un groupe de 6 résidents nommés « coordinateurs« . Pendant 1 mois, ils ont la charge de veiller au « mieux vivre ensemble« , pour tous les aspects de la vie communautaire, que ce soit sur le plan social et humain (rapport entre les personnes, règlement d’éventuels conflits, accueil des nouveaux arrivants) ou sur le plan des diverses activités, tant à l’extérieur que dans le village (organisation des chantiers, avancement des travaux). Le groupe fait des propositions pour améliorer le fonctionnement de la communauté.

Grâce à la générosité d’un donateur, il a été créé un poste salarié, en vue de d’entretenir des relations plus directes avec les résidents dans leur parcours de reconstruction physique et psychologique. Ce poste a été confié à Claire, qui a déjà exercé une activité à Berdine. Elle soulage ainsi Josiane, accaparée par de multiples tâches techniques et administratives.

Le grand projet « Espace de vie » est maintenant en bonne voie de réalisation, au moins dans sa première phase. La première pierre devrait être posée à l’occasion des Estivales de Juin, la fin des travaux programmée pour 2018. Pour couvrir le coût de cette nouvelle construction, qui dépasse un million d’euros, il sera fait appel à l’emprunt, à diverses subventions et à des dons à rechercher auprès de particuliers et de diverses fondations.

  • L’équipe « coupe et livraison de bois de chauffage » est très efficace et appréciée des clients
  • L’activité « théâtre » est assurée par Olga, en vue des prochaines « Estivales » qui auront lieu le samedi 18 juin 2016 (réservez votre journée)
  • Les troupeaux de chèvres et de moutons sont entre de bonnes mains
  • La menuiserie fonctionne bien avec Olivier, menuisier professionnel. Il est en mesure de réaliser des travaux pour des clients extérieurs.
  • Le chantier « Estivales » est très actif. Il est prévu cette année que les repas seront préparés par les Berdinois.
  • D’autres activités sont proposés aux résidents pour leurs loisirs : théâtre, atelier d’écriture, relaxation, jeux de société, auxquelles s’ajouteront bientôt l’initiation à l’informatique et l’alphabétisation.

Bois en attente de livraison Bois en attente de livraison Préparation des repas Le troupeau de chèvres Le potier au travail

Berdine 2015, réalisations, projets, vœux

le 3 décembre 2015

Chers amis,

Matins scintillants, froids et tonifiants, journées éclatantes de lumière chaude, couchers de soleil indicibles. En cette saison où les perspectives se dégagent, si vous venez à Berdine par la route de Viens, vous noterez que le plateau de Courennes est une île ! Et nous vivons sur cette île protectrice, témoins privilégiés et conscients du cadeau que nous fait la Terre, notre Mère. Et puis, il y a Philippe, arrivé de Paris ce week-end dernier et qui a pleuré en essayant de nous parler de ce vendredi tragique, et toutes ces vies, toutes ces promesses de bonheur anéanties, tant d’injustices, de folies, de souffrances. Cette année 2015 commencée dans l’horreur, s’est traînée dans l’indignité sur des rivages de la Méditerranée, se termine dans un déchaînement de violence monstrueux qui nous laisse pantelants de désarroi, perdus et impuissants.

Que faire ? Quelle attitude opposer à ce maelström socio-politico-économico-psychologico-religieux ? Chacun se sent minuscule fourmi inutile en apparence ou pourquoi pas, petit colibri dont le devoir moral est de faire sa petite part pour lutter contre le feu ravageur. Ce fabliau cher à Pierre Rabhi est la bonne réponse, notre seule issue. Ne pas baisser les bras, ne pas désespérer mais travailler d’arrache-pied à la construction du bonheur là où nous sommes. Lors de notre fête annuelle le 4 octobre, nous avons souligné avec satisfaction l’évolution de notre façon de fonctionner ensemble depuis la mise en place des équipes de coordination de la bonne vie communautaire (réf : notre lettre du 2/12/2014). Mais un nouveau challenge nous interpelle aujourd’hui : apprendre à mieux vivre ensemble. Je vous donne d’emblée tout notre programme de lutte à venir, améliorer encore notre quotidien relationnel pour que chacun trouve pleinement ce qu’il est venu chercher à Berdine, le désir de vivre et d’être heureux. Ce sera notre petite part à nous.

La mise en œuvre de ce programme, maintenant. S’il passe en partie par la rénovation du cadre de vie, des chambres, des bureaux et autres locaux communautaires, il dépend surtout des personnes, de la bonne communication entre elles, de la cohérence des divers postes et engagements des salariés comme des bénévoles et des résidents.

Entrée des nouveaux bureauxBureau comptabilité : ClaudetteBureau Isabelle avec vue sur le LuberonFaçade rénovée des chambres et bureauxChambre rénovéeChambre rénovée

À la faveur de l’installation dans les nouveaux bureaux achevés en juin, nous entreprenons la réorganisation des postes existants (Isabelle, Horyia, Anna, Olga) pour une meilleure efficacité dans le service aux personnes accueillies. Providentiellement, comme pour valider ce programme, une Fondation a souhaité nous subventionner sur un poste qui m’apporterait personnellement une aide et serait un gage de pérennisation de notre action. C’est ainsi que le Conseil d’Administration a entériné l’embauche de Claire qui accompagnera les résidents vers un meilleur respect de soi, des autres, de la Charte, du règlement… Mais ce n’est pas tout. D’autres cadeaux sont offerts aux Berdinois dans leur chemin vers la réalisation de soi : Colette, responsable des ressources humaines au Conseil Départemental a pris sa retraite et nous consacre un grand mi-temps, Odile et Jacques effectuent leur 3ème séjour au milieu de nous et souhaitent le prolonger. Ces amis délicieux sont un soutien inestimable dans les différents impératifs de la prise en charge du quotidien. Jean-Michel en a bénéficié de façon très agréable puisque Colette l’a accompagné une semaine, au Maroc, chez nos frères de Notre Dame de l’Atlas à Midelt où il a eu la joie de revoir Jean-Pierre dernier témoin de Thibhirine.

2015, c’est aussi la 3ème édition des « Estivales » où plus de 700 personnes étaient là pour se nourrir de la parole émouvante et juste de Pierre Rabhi au cours d’une conversation animée par Thibaut. De belles prestations acrobatiques, des chants et deux pièces de théâtre ont animé cette journée festive dont la préparation avait été bien malmenée par les gros orages quotidiens de la semaine précédente. Notre parrain Jean-Louis Trintignant était là, ainsi que Monsieur Zarrouati, Directeur de cabinet du Préfet de Vaucluse.

Jean-Louis TrintignantJean-Pierre discute avec Pierre RabhiPierre RabhiLes Bontuillos et la foule

Les loisirs, c’est aussi beaucoup de travail et les Berdinois se surpassent toujours dans ces moments là. Comme du reste dans l’ensemble des activités, coupe et vente de bois, maraîchage, gestion des troupeaux, fromagerie, boulangerie, miellerie, vente sur les marchés, poterie, brocante, forge, mécanique, maçonnerie, rénovation, buanderie, vestiaire, intendance, gestion des réserves, entretien… Je dois avouer que le fonctionnement de Berdine depuis tant d’années tient de la gageure et je m’émerveille de tant de bonne volonté ce qui ne va pas sans problèmes ingérables qui finissent par s’arranger… plus ou moins bien.

2015, c’est 66 personnes présentes aujourd’hui, 78 personnes accueillies du 1er janvier au 2 décembre et 78 départs (on n’a pas fait exprès !) dont 30 départs de personnes qui ont vécu à Berdine plus d’un an (7 se sont rapprochés de leur famille, 4 ont intégré un logement privé, 3 se sont dirigés vers les maisons relais, 7 des CHRS ou autres associations, 9 sont parties sans laisser d’adresse). Nous pouvons dire que 70 % des personnes qui séjournent plus d’un an quittent Berdine dans de bonnes conditions physiques et psychologiques et sont en capacités de se réinsérer. 48 personnes ont quitté Berdine après un séjour de moins de 1 an (6 retours auprès de la famille, 2 en logement privés, 9 vers un CHRS, soit 34 %), 31 n’ont pas laissé d’adresse, soit 64 %). Nous voyons bien que lorsque les séjours sont inférieurs à un an la proportion s’inverse, mais le résultat n’est tout de même pas déshonorant. Nombreux sont ceux qui restent en contact et comptent sur l’attention affectueuse de Berdine.

2015, j’y viens, ne vous impatientez pas, c’est bien sûr, l’évolution de notre super projet « Espace de Vie ». Et oui, nous voilà dans la phase APD avec consultation des entreprises en janvier 2016. Si nous en sommes là, c’est que les appels aux financements ont été entendus, du moins pour la première phase du chantier, il en reste 2 tout de même à financer ! Tout d’abord la CARSAT très satisfaite du résultat de son aide pour la maison d’Aurélie, a tenu à participer à ce nouveau projet avec un prêt de 250 000 € accompagné d’une subvention de 168 000 €. Comme en 2010, ce soutien a enclenché le start du départ, les Fondations privées ont suivi très généreusement à tel point que nous pouvons commencer les travaux en avril 2016. Les ateliers Modulo et Raaka réalisent un magnifique travail. Bien entendu, les Berdinois sont partie prenante du chantier notamment en ce qui concerne la partie construction en pierres. Faisons preuve d’un bel optimisme en vous invitant tous à son inauguration en… 2019.

La future salle à manger dont la vue surplombe la vallée vers le jardin potager, avec le Lubéron au loin.La future salle à manger dont la vue surplombe la vallée vers le jardin potager, avec le Lubéron au loin.
De la salle à manger on peut observer ce qui se passe dans la cuisine.

2015, c’est aussi à Pâques, le baptême des petits enfants de Richard qui avait vécu plusieurs années à Berdine dans les années 80 !!! C’est Emma 28 ans, née à Berdine, aujourd’hui notaire, qui intègre le Conseil d’Administration de l’Association avec Aurélie 27 ans, qui a donné son nom à la Maison d’Aurélie.

C’est une Fondation amie (100 personnes tout de même), venue fêter ses 20 années d’existence à Berdine. C’est l’accueil de groupes d’Apt et de la région, d’élèves du Lycée des Chênes, de scouts belges en juillet, de troupes de théâtre, Ares Atelier bien sûr, mais aussi les participants à l’événement « C’’est pas du luxe » organisé par la ville d’Apt, la journée de convivialité avec les entreprises partenaires, etc… Ce sont les journées de collecte et de tri avec la Banque Alimentaire. Ce sont les Ateliers d’Écriture très vivants animés par Isabelle et j’en passe et j’en oublie… C’est Dominique kko qui vient chaque mois de mai se reposer de son travail auprès des enfants du Vietnam, Marie-Bernadette et Jeanne si courageuses malgré la maladie toujours au service des plus pauvres à Lubumbashi (après la construction de la clinique que Berdine a financée en grande partie, nous continuons notre soutien pour l’entretien du dispensaire Sami-berdine et de la clinique), Colette 94 ans, à Juçaral dans le Nordeste du Brésil, dont nous soutenons l’accompagnement quotidien. C’est aussi notre désir, toujours pas satisfait, d’accueillir des familles de réfugiés, le temps pour eux de reprendre des forces et un peu d’espoir.

GégéJe ne vous quitterai pas sans vous parler de notre mascotte GéGé qui nous a quittés le 27 janvier. Jean-Pierre l’avait fait hospitaliser le soir à 21 h, la nuit l’a happé à une heure le matin. Il était en HAD (hospitalisation à domicile) depuis 2 ans, mais son départ vers d’autres cieux nous a pris de court, le jour même, lors du repas de midi, il avait serré la main à chacun dans le réfectoire ! Personne ne pouvait imaginer qu’il nous disait Adieu. Son sourire magnifique, son humour bien personnel nous manquent terriblement.

Ce même mois de janvier, Olga perdait son ami. Elle a fait preuve du courage que nous lui connaissions en réussissant encore une fois à nous épater dans le Dindon de Feydeau, lors des Estivales.

Un grand ami de Berdine, Eugène, soutien indéfectible et infatigable des temps bien difficiles a quitté la scène lui aussi, suivi de Paul Coeytaux, notre professeur toujours enthousiaste et persuasif d’agroécologie.

Je vous ai fait faire un petit tour dans la vie berdinoise, mais vous le savez bien, le plus important c’est ce qui ne se dit ni ne se voit. Dans le secret du cœur, chacun sait ce que Berdine vous doit, et moi plus que tout autre, amis de la première heure affectueux et confiants, présents dans les épreuves comme dans la joie, et tous ceux que se sont raccordés au fil des années à cette grande chaîne si généreuse, je vous dis un immense MERCI pour ce que vous nous permettez de vivre chaque jour.

Que l’Esprit de Noël habite vos cœurs et vous soutienne chaque jour de la nouvelle année. Nous avons un devoir d’Espérance. Et nous espérons que cette année 2016 sera meilleure que celle que nous abandonnons à son sort, elle ne devrait pas avoir trop de mal ? Un résident qui a quitté Berdine hier, m’a dit en partant : Avant, je rêvais ma vie. A Berdine j’ai compris beaucoup de choses. Aujourd’hui, je pars avec la volonté de vivre mes rêves ! C’est joli non ? Je pense qu’il y parviendra et c’est ce que je souhaite à chacun de vous.

Allez, bien à vous, de tout cœur, Josiane

Berdine fête la St François

4 Octobre 2015 : Fête de St François d’Assise et anniversaire de Josiane

Le soleil n’a pas manqué d’être au rendez-vous de cette fête de Berdine, qui a réuni de nombreux amis sur le plateau de Courennes. Après la messe présidée par l’archevêque d’Avignon Mgr Cattenoz, chacun a pu apprécier le délicieux et copieux repas préparé par les cuisiniers de Berdine (merci à eux), pris en plein air près de la guinguette « chez Yoyo », à l’ombre ou au soleil selon le désir de chacun, pendant que la fanfare des « Bontuillos » nous charmait de ses airs entraînants. Nous étions si nombreux qu’il fallait se serrer pour que chacun puisse manger assis. L’après midi, nous avions le choix entre la visite du village, de la salle d’exposition des œuvres d’André le Potier et de la brocante-à-Daniel, sans oublier de passer à la boulangerie et à la fromagerie. Merci aux Berdinois de nous avoir fait partager cette belle journée d’amitié.

→ Quelques photos de la St François à Berdine : 0 1 2 3 4 5

La Provence du 6 octobre 2015

4 octobre, St François à Berdine

St François d'AssiseComme chaque année le 4 octobre, Berdine fête son Saint Patron : François d’Assise. À cette occasion, les Berdinois sont heureux d’inviter tous leurs amis et tous ceux qui souhaitent les connaître. Une messe est prévue dans la chapelle du village à 12 heures, suivie d’un repas offert aux invités. C’est une occasion de découvrir le village, le hall d’exposition des poteries d’André, ainsi que la salle de vente « brocante » de Daniel. Les Berdinois sont toujours très heureux de partager ce temps d’amitié, sous le signe de François, le « poverello » d’Assise.

BERGERIE DE BERDINE

nullHost community for people in need – (Non-Profit Association under the law of 1901)

84750 Saint Martin de Castillon

Une rue de Berdine

Founded in 1973, the Bergerie de Berdine (Berdine Sheep Pen) is a totally free host centre dedicated to people in high need, especially drug addicts and alcoholics, to help them regain a taste for life.

In 1977, it acquires a hamlet in ruin made up of about fifteen houses on the Courennes Plateau of St Martin de Castillon in Vaucluse, France.

Since its founding, the Bergerie de Berdine has hosted an average of 150 persons per year.

Each according to his/her skills brings his/her contribution to the building of the village : 65 accommodations, refectory, kitchen, sanitary facilities, workshops (bakery, honey production, dairy, woodwork, forge, sheep pens) as well as offices, barns and garages have been built.

Thus this communitarian life style made it possible to meet an important demand for hosting by offering each one a new start towards a true rehabilitation.

Tel : +33 / 4 90 75 13 08
e-mail : bergeriedeberdine(@)orange.fr

They support Berdine :

Our institutional partners : Conseil Général de Vaucluse (RSA – minimal welfare), CAF (ALT – housing subsidies), Conseil Régional PACA, Direction Départementale de la Cohésion Sociale, Direction Départementale des Territoires, Ministère de la Justice, CARSAT.


Investments : Fondation ANBER, Fondation des 3 Cyprès, Fondation la Financière de l’Échiquier, Fondation Marseille Bienfaisance, Fondation Première Pierre, Fondation VEOLIA, AG2R La Mondiale, Conseil Régional, Direction Départementale des Territoires, Groupe REUNICA, INDOSUEZ, Fonds Transmission et Fraternité, Fondation JM Bruneau, AXA Atout Cœur, Matmut, CCAH, Green Link,
Cor Laetum, Fondation Carrefour.


Operations : Banque Alimentaire, Rotary Club, Lions’Club, Secours catholique, Croix Rouge, Secours Populaire


The Bergerie de Berdine also warmly thanks our generous private donors.

Assistance et bienfaisance : Les Amis de Berdine – 6 rue du coteau 13770 Venelles – Tel : 04 42 54 72 31

Fête à Berdine

St François à Berdine le 4 octobre 2013 | St François à Berdine le 4 octobre 2013

Comme tous les ans au 4 octobre, Berdine a invité ses amis à fêter la St François d’Assise et à souhaiter un bon anniversaire à Josiane. Malgré les prévisions météo pessimistes, nous étions nombreux à venir partager ce moment d’amitié et de convivialité, d’abord à la chapelle, presque trop petite pour caser tout le monde, puis au cours du plantureux repas préparé par les Berdinois, que nous avons pu prendre à l’extérieur pour profiter d’un soleil malgré tout généreux. Chacun a pu se rendre compte de la vitalité de la communauté, à travers les dernières réalisations autour de l’atelier de poterie, de la cour Maria et du nouvel espace d’accueil pour les nouveaux arrivants. Une bien belle journée de fête, qui commémore également la naissance de Berdine il y a quarante ans. → Le poème d’Hervé

Claude FADY

Berdine fête St François et Josiane

Comme chaque année depuis plus de 30 ans, Berdine fêtait dimanche 4 octobre Saint François d’Assise, patron de la communauté et de tous les « pauvres ». De nombreux amis d’Apt, de Venelles et d’ailleurs, ainsi que des anciens, avaient fait le déplacement et les Berdinois, comme d’habitude, ont su manifester leur gratitude à Josiane, dont on fêtait un anniversaire particulier, en lui offrant de nombreux et superbes cadeaux. Après la messe, les invités se sont installés autour des tables, réparties dans les jardins et les terrasses du village. Au menu du somptueux buffet dressé dans la salle à manger d’été : légumes du jardin, charcuteries et viandes de l’élevage berdinois. L’après midi était consacrée à l’inauguration des nouveaux hangars abritant notamment un atelier mécanique qui a fait l’admiration de tous. Bon anniversaire, Josiane et bon vent au bateau « Berdine ». (la suite…)

J'ai dit "OUI" à Berdine

Depuis septembre 2000, Marie Andrée PEROT, Fille de Jésus, continue la présence parmi les Berdinois, d’une autre fille de Jésus, Armandine PEREZ. Elle œuvre dans ce lieu-dit « Bergerie de Berdine » à St Martin de Castillon dans le Vaucluse (sud de la France).

Qu’est-ce que Berdine ?

    Berdine est un lieu de vie qui accueille :

  • des personnes en difficulté, dépendantes de l’alcool, de la drogue
  • des blessés, profondément abîmés par la vie, qui n’ont pas eu de vraie famille
  • des sortants de prison
  • des sans-papiers

À tous ceux-là est offerte une chance de reprendre un chemin par le travail, la vie communautaire, le contact humain, les soins assurés, etc.
Et comme rien de solide ne peut se faire dans le désordre et l’anarchie, une règle de vie stricte est imposée.
Sont interdits : l’alcool, la drogue, la violence, les médicaments psychotropes, l’argent personnel à disposition.
Les sorties doivent être accompagnées et la présence à la chapelle, une 1/2 heure matin et soir, est obligatoire
Il n’y a pas de visite avant deux mois de présence et au bout de 6 mois, une semaine de congé est possible.

Envoyée à Berdine par ma Congrégation, ce que j’y vis.

À part le fait d’être avec les Berdinois, de partager leur vie, au quotidien, je tente, comme chacune des sœurs de ma communauté d’Issy les Moulineaux (près de Paris) et de chaque Fille de Jésus, d’être une femme : consacrée, animée par le charisme de la Congrégation.

Cette année, la mission est axée sur l’orientation.

« Promouvoir la vie, la paix et la justice »

Ainsi, j’essaie de garder les yeux ouverts, d’être disponible et proche des personnes. Je tente d’être une oreille pour tous, surtout pour ceux qui n’ont pas confiance en eux, qui sont las de la vie.

Je suis émerveillée…

– devant les transformations qui s’opèrent dans les uns et les autres,

– devant les gestes qu’ils posent, leur sérieux à vouloir changer,

– devant leur recherche de vérité, leurs prières, leur violence et leur pardon…

Risquer un Oui, c’est savoir aussi me laisser former par eux, avec eux. C’est accepter de me laisser dérouter et bousculer, de reconnaître mes erreurs, de me remettre en cause.

Risquer un Oui, c’est encore accepter qu’ils soient les acteurs de leur vie, de leur vie en relation. C’est savoir me taire et, en même temps, oser parler, dénoncer, avoir l’audace d’exister.

Risquer un Oui, c’est exigeant et dynamisant à la fois. Certains jours, la réalité est pesante, tout est négatif, morose.

Il est important pour moi de prendre du recul et de croire que dans l’impossible il y a toujours du possible.

Je crois très fort que l’Esprit agit en chacun et qu’IL nous demande de lui faire confiance. Au bout du tunnel, il y a toujours une lueur.

Berdine est pour moi une véritable école de formation.
Ma communauté d’Issy les Moulineaux est un lieu de partage de cette vie qui est prise en compte par toutes.
L’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) et l’ACO (l’Action Catholique Ouvrière) me donnent aussi la chance de regarder la vie reçue et donnée et de la célébrer en Église. Ainsi, ensemble, la vie en abondance surgit.

Je suis heureuse d’avoir dit Oui à mon envoi à Berdine. Si j’y laisse quelques plumes, j’y retrouve surtout des ailes qui m’envoient au-delà de ce que je suis. C’est l’autre qui me reçoit, me transforme et m’anime.

J’aurais encore, bien sûr, beaucoup de choses à vous dire. Le poème de marinus Van den Berg est pour moi signifiant de ce que je vis à Berdine.

Tu me regardas
Je me sentis libre.

Tu ne t’imposas pas
Je sentis un espace grandir en moi.

Tu ne t’approchas pas trop près
Tu ne restas pas trop loin.

Tu me laissais être « moi ».
Tu me conduisis chez « moi » en « moi-même »

Ainsi je pus te raconter ce que je ressentais
Ce que je pensais, ce contre quoi je me débattais.

Ainsi, je repris haleine.
Après ton départ, je savais : il y a eu contact.

Ton être me donna un sentiment de « nous ».
Je ressentis une « communion ».

Marinus Van den Berg