Résultats de la recherche pour : amis de berdine

J’ai dit « OUI » à Berdine

Depuis septembre 2000, Marie Andrée PEROT, Fille de Jésus, continue la présence parmi les Berdinois, d’une autre fille de Jésus, Armandine PEREZ. Elle œuvre dans ce lieu-dit « Bergerie de Berdine » à St Martin de Castillon dans le Vaucluse (sud de la France).

Qu’est-ce que Berdine ?

    Berdine est un lieu de vie qui accueille :

  • des personnes en difficulté, dépendantes de l’alcool, de la drogue
  • des blessés, profondément abîmés par la vie, qui n’ont pas eu de vraie famille
  • des sortants de prison
  • des sans-papiers

À tous ceux-là est offerte une chance de reprendre un chemin par le travail, la vie communautaire, le contact humain, les soins assurés, etc.
Et comme rien de solide ne peut se faire dans le désordre et l’anarchie, une règle de vie stricte est imposée.
Sont interdits : l’alcool, la drogue, la violence, les médicaments psychotropes, l’argent personnel à disposition.
Les sorties doivent être accompagnées et la présence à la chapelle, une 1/2 heure matin et soir, est obligatoire
Il n’y a pas de visite avant deux mois de présence et au bout de 6 mois, une semaine de congé est possible.

Envoyée à Berdine par ma Congrégation, ce que j’y vis.

À part le fait d’être avec les Berdinois, de partager leur vie, au quotidien, je tente, comme chacune des sœurs de ma communauté d’Issy les Moulineaux (près de Paris) et de chaque Fille de Jésus, d’être une femme : consacrée, animée par le charisme de la Congrégation.

Cette année, la mission est axée sur l’orientation.

« Promouvoir la vie, la paix et la justice »

Ainsi, j’essaie de garder les yeux ouverts, d’être disponible et proche des personnes. Je tente d’être une oreille pour tous, surtout pour ceux qui n’ont pas confiance en eux, qui sont las de la vie.

Je suis émerveillée…

– devant les transformations qui s’opèrent dans les uns et les autres,

– devant les gestes qu’ils posent, leur sérieux à vouloir changer,

– devant leur recherche de vérité, leurs prières, leur violence et leur pardon…

Risquer un Oui, c’est savoir aussi me laisser former par eux, avec eux. C’est accepter de me laisser dérouter et bousculer, de reconnaître mes erreurs, de me remettre en cause.

Risquer un Oui, c’est encore accepter qu’ils soient les acteurs de leur vie, de leur vie en relation. C’est savoir me taire et, en même temps, oser parler, dénoncer, avoir l’audace d’exister.

Risquer un Oui, c’est exigeant et dynamisant à la fois. Certains jours, la réalité est pesante, tout est négatif, morose.

Il est important pour moi de prendre du recul et de croire que dans l’impossible il y a toujours du possible.

Je crois très fort que l’Esprit agit en chacun et qu’IL nous demande de lui faire confiance. Au bout du tunnel, il y a toujours une lueur.

Berdine est pour moi une véritable école de formation.
Ma communauté d’Issy les Moulineaux est un lieu de partage de cette vie qui est prise en compte par toutes.
L’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture) et l’ACO (l’Action Catholique Ouvrière) me donnent aussi la chance de regarder la vie reçue et donnée et de la célébrer en Église. Ainsi, ensemble, la vie en abondance surgit.

Je suis heureuse d’avoir dit Oui à mon envoi à Berdine. Si j’y laisse quelques plumes, j’y retrouve surtout des ailes qui m’envoient au-delà de ce que je suis. C’est l’autre qui me reçoit, me transforme et m’anime.

J’aurais encore, bien sûr, beaucoup de choses à vous dire. Le poème de marinus Van den Berg est pour moi signifiant de ce que je vis à Berdine.

Tu me regardas
Je me sentis libre.

Tu ne t’imposas pas
Je sentis un espace grandir en moi.

Tu ne t’approchas pas trop près
Tu ne restas pas trop loin.

Tu me laissais être « moi ».
Tu me conduisis chez « moi » en « moi-même »

Ainsi je pus te raconter ce que je ressentais
Ce que je pensais, ce contre quoi je me débattais.

Ainsi, je repris haleine.
Après ton départ, je savais : il y a eu contact.

Ton être me donna un sentiment de « nous ».
Je ressentis une « communion ».

Marinus Van den Berg

Un pique-nique à Berdine

Le Père Noël est une ordureLe Père Noël est une ordureLe dimanche 1er juin, les « Amis de Berdine » étaient invités à un pique-nique partage, pour renouer avec une tradition déjà ancienne. Ceux qui n’ont pas eu peur d’affronter le temps maussade ont eu la surprise d’un spectacle inédit proposé par une troupe de théâtre berdinoise de grand talent, avec une pièce célèbre que l’on a toujours plaisir à revoir.

Tout était parfait : la mise en scène, les décors, les costumes et bien entendu les acteurs. On imagine le travail que cela représente pour que tout soit au point en temps voulu. Alors, un grand bravo et merci à toutes celles et ceux qui nous ont offert ce beau cadeau printanier.

(la suite…)

BERGERIE DE BERDINE

nullCommunauté d’accueil aux personnes en difficulté – (Association loi 1901)

84750 Saint Martin de Castillon

Une rue de Berdine

Créée en 1973 la Bergerie de Berdine est un lieu d’accueil entièrement gratuit
ouvert aux personnes en grande difficulté notamment toxicomanes et alcooliques,
afin de leur permettre de retrouver le goût de vivre.

En 1977 elle acquiert un hameau en ruine d’une quinzaine de maisons
sur le plateau de Courennes à St Martin de Castillon dans le Vaucluse.

Depuis sa création la Bergerie de Berdine accueille en moyenne de 150 à 200 personnes par an.

Chacun selon ses capacités apporte sa pierre à l’édification du village :
65 logements, réfectoire, cuisine, sanitaires, ateliers (boulangerie, miellerie, fromagerie, menuiserie, forge, bergeries) ainsi que des bureaux, hangars agricoles et garages ont été réalisés.

Ainsi cette forme de vie communautaire a permis de répondre à une importante demande d’accueil en proposant à chacun un nouveau départ vers une authentique réinsertion.

Tel : 04 90 75 13 08
e-mail : bergeriedeberdine(@)orange.fr



Une salle à manger, une cuisine et onze hébergements supplémentaires


Ils soutiennent Berdine :

Nos partenaires institutionnels : Conseil Général de Vaucluse (RSA), CAF (ALT), Conseil Régional PACA, Direction Départementale de la Cohésion Sociale, Direction Départementale des Territoires, Ministère de la Justice, CARSAT.


Fonctionnement : Banque Alimentaire, Rotary Club, Lions’Club, Secours catholique, Croix Rouge, Secours Populaire

Investissement : Fondation ANBER, Fondation des 3 Cyprès, Fondation la Financière de l’Échiquier, Fondation Marseille Bienfaisance, Fondation Première Pierre, Fondation VEOLIA, AG2R La Mondiale, Conseil Régional, Direction Départementale des Territoires, Groupe REUNICA, INDOSUEZ, Fonds Transmission et Fraternité, Fondation JM Bruneau, AXA Atout Cœur, Matmut, CCAH, Green Link, Cor Laetum.

Assistance et bienfaisance : Les Amis de Berdine – 6 rue du coteau 13770 Venelles – Tel : 04 42 54 72 31

Les vœux de Berdine

Chers amis,

Et nous revoilà un an plus tard jour pour jour. Le temps, cet éclair qui nous file entre les doigts nous laisse tout étourdis mais il faut se rendre à l ‘évidence, nous avons bien traversé 365 jours lourds d’émotions et de travaux de toutes sortes dont je vais tâcher de vous relater l’essentiel afin de préserver ce lien de fraternité qui nous relie.

——————————————————————

De la crèche de Berdine, ce berceau où chacun peut naître à une nouvelle vie, d’où jaillit une lueur d’Espérance dans la nuit de l’injustice et où le Partage avec les plus pauvres est enrichissement, nous lançons avec vous cet appel :

Vienne, vienne, la colombe et son rameau d’olivier
dans nos coeurs et dans ce monde
où la Paix reste à gagner

Et pour cela 2008 aura besoin de la mise en œuvre de toutes nos énergies afin ne pas nous laisser bercer d’illusions cathodiques insipides et mensongères, et pour cela il nous faudra des forces afin de lutter pour la Justice sans laquelle pas de Paix.

Allez, je vous assure de votre présence auprès de nous chaque matin dans la chapelle où vos amis berdinois formulent les voeux les plus chaleureux pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

Josiane SAINTPIERRE

Lire en entier la lettre de Josiane et les vœux de Berdine

4 octobre 2007 Berdine fête St François

Saint François à Berdine 4 octobre 2007Saint François à Berdine 4 octobre 2007

Comme chaque année le 4 octobre, Berdine est en fête et reçoit ses amis. Fête de François d’Assise, le « poverello » saint patron de Berdine, et aussi anniversaire de Josiane, qui depuis 34 années, fait exister cette communauté, avec l’aide de tous ceux qui la soutiennent, de près ou de loin.

De nombreux amis étaient venus, de Saint Martin, d’Apt, de Venelles, d’Aix en Provence et d’ailleurs, ainsi que des anciens berdinois, toujours fidèles à ce rendez-vous annuel : Christine, Olga, Valère, Christian, Cathy, Périg et bien d’autres.

Après la messe concélébrée par 4 prêtres, tout le monde a fait honneur au somptueux buffet dressé sous l’ombrage de la salle à manger d’été. Un grand bravo et merci au(x) cuisinier(s) et plus particulièrement à André, grand artiste pâtissier, dont tout le monde a admiré et apprécié la pièce montée.

Berdine avait réservé une surprise pour l’après midi : l’inauguration de l’atelier de poterie, récemment terminé et qui croyez-vous qui officie dans ce lieu ? André, bien sûr… il a décidément de nombreux talents, ce garçon.

Avant de partir, les invités ont pu acheter brioches, pain, fromages de chèvre, miel, essence de lavande… mais pas les venellois ! a dit Roger, qui venait le lendemain à Venelles et qui ne voulait pas perdre « ses » clients habituels.

Rendez-vous au 4 octobre 2008 !

Meilleurs vœux de Berdine

Les Berdinois ont adressé aux « Amis de Berdine », par l’intermédiaire de leur président, et aux paroissiens venellois, une lettre collective de voeux pour la nouvelle année, dont copie ci-dessous. (cliquer sur les images)

Vœux des berdinois aux Amis de Berdine et paroissiens venelloisVœux des berdinois aux Amis de Berdine et paroissiens venelloisVœux des berdinois aux Amis de Berdine et paroissiens venellois
Vœux des berdinois aux Amis de Berdine et paroissiens venelloisVœux des berdinois aux Amis de Berdine et paroissiens venellois

Collecte Banque Alimentaire 2015

Organisée par l’association des « Amis de Berdine », la collecte de la Banque Alimentaire des Bouches du Rhône a eu lieu à Venelles les 27 et 28 novembre 2015. Comme les années précédentes, nous avons été aidés par une solide équipe de Berdinois pour cette opération, qui a mobilisé par ailleurs de nombreux bénévoles à l’entrée des 4 magasins de notre secteur. Merci à José, organisateur efficace, et à tous ceux qui ont contribué à cette collecte de plus de 10 tonnes de marchandises, destinées aux plus démunis de notre département. Le message de José et les photos de la collecte 2015

Tristes nouvelles

Gégé et Jean-Louis TrintignantEugène PellencGégé, notre Gégé, a tiré sa révérence, après de longs mois de lutte contre sa maladie. Il a gardé jusqu’à la fin son sens de l’humour, qu’il maniait avec tendresse. Sa gentillesse ne pouvait lui attirer que des amis. Le voici à coté de Jean Louis Trintignant sur le programme des premières Estivales de Berdine. L’acteur raconte que quelqu’un, voyant cette photo, aurait dit « Mais qui c’est, le type à coté de Gégé ? » Tu va nous manquer, gentil Gégé.

Les « Amis de Berdine » sont dans la peine. Nous ne reverrons plus la haute silhouette de l’ami Eugène, accompagné de sa fidèle Louisette. Membre fondateur de l’association « Les Amis de Berdine », dont il était le vice-président, il allait régulièrement à la Banque Alimentaire de Marseille pour apporter à Berdine les denrées alimentaires qu’elle distribuait. Cela a duré plus de sept années.

Banque Alimentaire collecte 2014

Venelles, collecte 2014Venelles, collecte 2014Organisée par l’association des « Amis de Berdine », la collecte de la Banque Alimentaire des Bouches du Rhône a eu lieu à Venelles les 28 et 29 novembre 2014. Comme les années précédentes, nous avons été aidés par une solide équipe de Berdinois pour cette opération, qui a mobilisé par ailleurs de nombreux bénévoles à l’entrée des 5 magasins de notre secteur. Merci à José, organisateur efficace, et à tous ceux qui ont contribué à cette collecte de près de 12 tonnes de marchandises, destinées aux plus démunis de notre département.